Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Une année à l’Hôpital de La Paix qui se termine…

La fin de l’année scolaire approche et le cycle des rencontres à l’hôpital avec les élèves aussi. Cette année aura été marquée par une nouvelle génération de bénévoles, venue renforcer l’équipe des anciens.

Les élèves ont souhaité partager leur année avec nous et leurs témoignages attestent de l’importance et du sérieux de leur engagement.

“Je peux dire que ce que l’Hôpital de La Paix m’a apporté en trois ans est énorme. Tout d’abord, le plus important pour nous est de voir le bonheur des résidents de l’hôpital quand ils nous voient. Même si le temps que nous passons avec eux est limité, ces visites qui se font à intervalles réguliers ont une grande importance pour eux, et pour nous aussi… Nous avons là-bas une relation de petits-enfants à grands-parents. Et chacune de nos rencontres se termine par des prières et des vœux à notre intention.

Être bénévole est plus compliqué qu’il n’y paraît. Il y a de grandes responsabilités. En premier lieu, il ne faut pas manquer les visites car vous savez qu’ils vous attendent. Et puis, bien entendu, lorsque vous connaissez les problèmes de santé d’une personne vous vous inquiétez pour elle.
Être bénévole est difficile mais penser que vous avez une place importante pour les personnes qui sont là-bas vous fait sentir bien.”
Ecesu Yöney

“Même si être bénévole pour l’Hôpital de La Paix est difficile, cette activité nous apporte beaucoup. Malgré le fait que nous essayions de rendre visite aux mêmes malades, nous devions agir selon l’état psychologique des malades. Certains jours, les malades nous accueillaient à la porte, d’autres nous ignoraient et nous rabrouaient.”
Berfinsu Kaya

“Nos visites à l’Hôpital de La Paix sont pour moi à la fois de très beaux moments et à la fois des moments de tristesse. Lorsque nous y allons, cela fait vraiment plaisir de voir le bonheur sur les visages des résidents, mais, quand nous les prévenons que notre heure du retour est arrivée, cela me fait mal de les voir s’attrister. Je suis très heureuse d’avoir vécu cette expérience et je suis fière d’avoir pris part à cette activité.”
Yasemin Kılıçel

Accompagner les élèves dans cette démarche est aussi pour l’équipe des accompagnateurs un émerveillement et un moteur, équipe qui sera rejointe l’année prochaine par Madame Narod, venue découvrir l’engagement pris par les jeunes.

Cette fin d’année donne l’occasion pour tous, élèves et accompagnateurs de remercier le personnel de l’hôpital, et tout particulièrement, Mesdames Havvanur, Meltem et Deryem pour leur accompagnement ainsi que la communauté des sœurs pour permettre aux élèves de participer à ce beau projet qu’est celui de la rencontre entre des résidents isolés et la joie de la jeunesse.

en savoir+
X