Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Nous avons organisé un webinaire sur l'une des compétences les plus importantes du XXIème siècle : la résilience, qui signifie la souplesse, la solidité, la force de se reprendre en main, la résistance émotionnelle. Le mercredi 13 janvier 2021, Madame Çiğdem GÖRENER, fondatrice de Rezilyans Türkiye et de l'Académie de développement, formatrice, coach et leader de drame créatif, a rencontré nos élèves et leurs parents pour intervenir sur le thème "Vaincre le stress et augmenter sa motivation grâce à la résilience".

Pendant la pandémie, les conditions de la vie quotidienne nous stressent, et parfois sont source de baisse de la motivation. Dans ces circonstances, certains d’entre-nous ont du mal à dépasser les difficultés alors que d’autres s’adaptent très bien aux nouvelles contraintes et font preuve de solidité, en gérant le processus avec succès. Quelle est donc cette compétence, comment la développer et la mettre en œuvre dans la vie quotidienne ? Le service de Rehberlik a organisé ce webinaire sur la résilience afin de vous apporter les réponses à ces questions.

Notre intervenante invitée a évoqué les thèmes suivants :

  • la définition de la compétence de la résilience, les autres notions qu’elle englobe, et comment augmenter la motivation grâce à cette compétence
  • comment devenir plus résistants afin de ne pas succomber aux difficultés et au stress
  • comment s’adapter aux nouvelles contraintes, et l’importance de l’immunité envers les conditions difficiles grâce au développement de cette compétence
  • la place accordée à la résilience dans les recherches du Forum économique mondial, et le fait qu’elle constitue une compétence primordiale exigée des jeunes.

En outre, notre intervenante a parlé de six déclinaisons de la résilience permettant de retourner à la situation initiale en faisant preuve de souplesse et de flexibilité :

  1. Le point de vue : la compétence à accepter les situations incontrôlables, et à agir en fonction des situations contrôlables, par exemple, changer sa routine et ses choix.
  2. Optimisme : être à la fois optimiste et réaliste. La capacité à « penser local » : ne pas étendre la difficulté à tous les domaines de la vie, être capable de voir les dimensions positives et le côté lumineux des difficultés.
  3. Maîtrise : se connaître, préserver son énergie. Faire attention à préserver sa motivation pour des situations importantes, en évitant qu’elle s’amenuise petit à petit, ne pas se surcharger de tâches impossibles.
  4. Souplesse : s’adapter aux nouvelles situations, savoir changer de direction en quittant les voies sans issue, et s’il le faut, capacité à changer d’objectif.
  5. Nouer des liens : compétence à recevoir de l’aide. Surmonter les difficultés sera d’autant plus facile que les liens seront forts.
  6. Mentalité de développement : ne pas se définir par l’étiquette d’échec, éviter les pièges cognitifs négatifs. Lorsqu’on ne réussit pas quelque chose, savoir se dire « je n’ai pas réussi cette fois, mais cela ne signifie pas que j’échouerai la prochaine fois ». Alors, adoptons les schémas cognitifs positifs comme « pas encore ».

Nous espérons que ce webinaire a été utile à toutes et à tous, et nous remercions chaleureusement Madame Çiğdem GÖRENER pour sa contribution.

X