Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Notre Club MUN francophone à la découverte de l’OTAN

Du 26 mars au 28 mars, 14 élèves de notre Club MUN francophone ont participé à la modélisation de IZMIROTAN, organisée par le Lycée Tevfik Fikret d’Izmir.

Les membres de notre Club MUN francophone ont déjà découvert le fonctionnement des institutions comme les Nations Unies, le Conseil européen et l’OIF dans les modélisations précédentes. La préparation à cette conférence leur a permis de se cultiver sur l’histoire de l’OTAN et de connaître son rôle face aux défis contemporains. En tant que délégués de différents pays membres de l’OTAN, ils ont fait des recherches approfondies sur les pays représentés et les problématiques variées pour rédiger leur TPG. Pendant les débats, ils ont retrouvé des lycéens francophones de toute la Turquie dans une ambiance à la fois formelle et conviviale.

 

Nous félicitons les membres de notre club dont les prestations ont été récompensées par des prix :

Ayda (9A) déléguée de l’Italie à la Commission des sciences et des technologies : Mention honorable

Berke (9E) délégué de l’Espagne à la Commission des sciences et des technologies : Mention honorable

Çağan (9C) délégué du Portugal à la Commission de l’économie et de la sécurité : Prix du meilleur délégué

Ege (9C) délégué du Canada à la Commission politique : Mention honorable

Zeynep (10C) déléguée du Royaume-Uni à la Commission l’économie et de la sécurité : Prix du Meilleur délégué

 

Bravo à tous les membres de notre club pour leur dynamisme et leur belle contribution à cette modélisation.

Nous remercions chaleureusement le Lycée Tevfik Fikret d’Izmir pour l’organisation et l’accueil.

 

Nous laissons la parole aux délégués qui vous livrent leurs impressions sur IZMIROTAN :

 

“C’était une expérience magnifique , amusante et aussi inoubliable pour moi car en tant que l’ambassadrice de l’Italie, j’ai fait un discours dans la cérémonie d’ouverture de la part de l’État de l’Italie. J’ai pris  une grande  responsabilité dans une conférence pour la première fois et je ne l’oublierai jamais. Les débats étaient fructueux, les directeurs et co-directeurs étaient très bienveillants. Pendant la cérémonie de clôture, j’ai appris que j’ai gagné le prix de Mention Honorable avec mon camarade qui était un des délégués de notre comité. C’était aussi ma première fois.” Ayda, 9A

 

“C’est la conférence avec laquelle j’étais le plus à l’aise puisque la plupart d’entre nous ont le français comme deuxième ou troisième langue. Nous avons eu plus de temps pour rédiger une résolution, car nous n’avons eu aucune difficulté à former des alliances.” Beren, 9E

 

“Cette conférence était l’une de mes conférences préférées parce que je me sentais à l’aise et la présidence était vraiment compréhensive. Dans le comité, on a bien réussi à rédiger une résolution presque parfaite et puis je suis vraiment content d’avoir participé à cette conférence. Merci à tous ceux qui ont aidé à la réalisation de la conférence, et merci encore une fois pour cette belle expérience !” Berke, 9E

 

“J’étais dans la commission de l’économie et de la sécurité dont la problématique était comment contribuer au relèvement économique en tant que pays de l’OTAN. Pendant cette conférence, je me suis rendu compte qu’afin de renforcer l’économie pendant le temps d’une telle épidémie, nous devons prendre des mesures sanitaires aussi parce qu’en fait cette crise sanitaire a des impacts sur tous les domaines de notre vie. Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de participer autant et d’avoir été élu pour le prix du meilleur délégué.” Çağan, 9C

 

“Je pense que la planification du temps pourrait être meilleure et les consignes pourraient être plus claires. Il y avait un environnement confortable car la conférence était composée de Turcs. Généralement, c’était une expérience entraînante pour moi.” Çağrı, 9E

 

“C’était une conférence où je pouvais parler plus confortablement parce que la deuxième langue étrangère de tous ceux qui y assistaient était le français. Il nous a généralement fallu un certain temps pour commencer à rédiger une résolution, car nous avons perdu du temps en lobbying. L’autre groupe, par contre, avait déjà préparé ses résolutions avant, contrairement à nous, donc nous avions moins de clauses qu’eux. Même si nous en avons un peu parlé, je pense que c’était une conférence très confortable et amusante.” Derin B., 9C

 

“C’était une expérience intéressante et amusante, j’ai acquis une nouvelle expérience en tant que délégué. J’ai beaucoup aimé faire un discours devant 100 personnes en tant que l’ambassadeur d’Espagne. C’était très excitant pour moi. Je suis très honoré d’avoir pris ce rôle pendant le discours d’ouverture. Parler devant le public m’a donné de la confiance. Comme toutes les simulations de l’OTAN, l’UE ou le MUN, j’ai pu parler, pratiquer mon français et en même temps socialiser.” Derin S., 10D

 

“C’était l’une des conférences où je me sentais le plus confortable. Faire des fautes n’était pas si important puisque personne ne parlait le français comme langue maternelle. Donc j’ai participé, parlé et écrit autant que je pouvais. Je suis également très heureux d’avoir été récompensé par la mention honorable pour mes efforts.” Ege, 9C

 

“Cette conférence-là était une bouffée d’air frais pour moi car premièrement, le sujet était l’OTAN, même si le format est le même, j’ai beaucoup aimé faire cette la modélisation d’une organisation autre que l’ONU. Et le français n’était la langue maternelle de personne donc c’était plus confortable que les autres conférences” Eren, 9D

 

“C’était bien et amusant. Les débats sont efficaces et le groupe est bon.” Gün, 10D

 

“Les délégués ont tous un bon niveau de français mais ils sont un peu timides. Ce sont surtout les délégués de notre lycée qui parlent.  J’ai participé autant que je pouvais, mais je préfère les conférences internationales parce qu’à mon avis, c’est plus enrichissant de débattre avec les jeunes qui ont le français comme langue maternelle. Il y avait quelques délégués très amicaux avec qui j’ai eu l’occasion de parler après les débats. Les problématiques débattus étaient vraiment compatibles avec l’OTAN. Même si le déroulement de la conférence n’était pas très différent de celui de Modèle Nations Unies, les problématiques m’ont fait sentir qu’il y avait une différence.” İklim, 9A

 

“Puisque tout le monde dans cette conférence avait le français comme deuxième langue étrangère, j’étais plus à l’aise. Lors de la rédaction de clauses, nous avons été autorisés à parler turc entre nous et le CO Présidente était très à l’aise. L ‘environnement de mon comité et des délégués était très sympathique, il y avait une atmosphère amusante.” Pırıl, 9E

 

“J’ai bien aimé les sujets qu’on a débattus dans cette conférence. C’étaient des problèmes réalistes. Les présidents et les co-présidents nous ont beaucoup aidé à comprendre nos fautes. Dans mon comité il y eu beaucoup de bons débats et tout le monde avait la tendance de participer. C’était une bonne expérience pour moi.” Sarp, 9A

 

“Même si on’a pas pu aller à İzmir, c’était une conférence amusante. Puisque le français est la deuxième langue des participants, c’était une conférence où on a pu mieux communiquer. Je suis quelqu’un qui aime parler et je trouve que les sujets de comités sont actuels, qu’ils nous poussent à réfléchir à ces sujets actuels et internationaux.” Zeynep, 10C

 

Vous pouvez lire ci-dessous les discours des ambassadrices et de l’ambassadeur qui ont représenté leurs délégations à la cérémonie d’ouverture de la conférence IZMIROTAN :

 

“Honorable présidents de l’Assemblée Générale, membres de l’Etat major et chers délégués, 

En tant que la délégation de l’Italie, nous sommes ravis et honorés de participer à la troisième édition de la conférence İzmir OTAN. Aujourd’hui nous sommes réunis ici pour résoudre de multiples problématiques dans des commissions spécialisées malgré les  conditions causées par la pandémie. 

Depuis sa création, l’OTAN travaille pour préserver l’ambiance pacifique dans le monde entier. Elle permet de former de fortes relations entre les pays, elle protège les pays membres avec une défense commune, et elle travaille afin de trouver des solutions aux problématiques mondiales et internationales. Même si nous allons travailler dans des commissions différentes, nous avons le but d’améliorer l’avenir du monde, en prenant des décisions en faveur de l’humanité entière. Notre objectif est précis, défini et commun. 

La délégation de l’Italie va essayer de contribuer aux décisions, en faisant des débats et des travaux en coopération avec les pays membres. Elle suit le chemin et l’actualité, fait attention à appliquer les décisions et les politiques de l’OTAN, qui se positionnent en faveur de tous les Etats membres.  

La délégation de l’Italie souhaite des débats fructueux à tout le monde, vous remercie de votre écoute et cède la parole à la présidence.”

Ayda (9A), Ambassadrice de l’Italie

 

“Honorable président de l’Assemblée générale, membres de l’Etat-Major et très chers délégués,

En tant que délégation française, nous sommes très honorés de pouvoir participer à la troisième édition d’IZMIROTAN cette année. Dans cette période difficile où nous sommes confrontés à une pandémie depuis plus d’un an, nous pouvons encore nous exprimer et parler librement.

Aujourd’hui, nous sommes ici pour être prêts pour les défis de demain. Le monde change et se transforme sans arrêt, et il est notre devoir de nous adapter au mieux au monde en transformation. Nous sommes bien conscients que nous ne pouvons pas affronter les défis de demain avec les outils politiques d’hier. Comme l’a dit Paolo Coelho, nous croyons que “le futur a été créé pour être changé”. Nous sommes donc prêts à trouver des solutions contemporaines pour un meilleur futur. 

Pendant ces trois jours de débat, nous chercherons ensemble des solutions aux problèmes qui concernent le monde entier : l’inégalité des genres ; le relèvement économique après la covid-19 ; les menaces importantes à la sécurité et l’usage des armes hypersoniques. Tous ces sujets sont très importants pour la France et nous ferons de notre mieux pour surmonter ces problèmes en coopération avec les Etats membres.

La délégation française vous remercie de votre écoute. Nous cédons la parole à la présidence.”

Iklim (9A), Ambassadrice de la France

 

“Honorables présidents de l’Assemblé Générale, Chers membres de l’Etat-Major, Chers délégués,

En tant que la délégation d’Espagne,  nous sommes honorés et heureux de participer à cette édition d’IZMIROTAN.

Depuis sa fondation il y a 72 ans, l’objectif de l’OTAN est de fournir un environnement sûr et de créer une confiance mutuelle entre les alliés. Nous souhaitons protéger encore cette amitié internationale. 

Nous avons de très nombreux sujets à débattre pendant ces 3 jours : l’économie, les inégalités, la COVID-19, la stratégie politique et la défense… 

Ce sont tous des sujets très actuels et très importants pour l’Espagne. Ces sujets seront à l’ordre du jour dans le futur et ne perdront pas leur signification.

Même si nous nous rencontrons en ligne, cela crée une ambiance originale et intéressante, une conférence unique et spéciale pour cette année marquée par la pandémie. Nous pensons que cela montre au monde que nous sommes déterminés. Nous poursuivons nos alliances et nous devons nous retrouver sans aucune excuse malgré la Covid-19.

Nous vous souhaitons des débats riches et analytiques. Nous espérons trouver des solutions solides et convaincantes aux problèmes qui préoccupent le monde entier.

Merci pour votre écoute. Nous cédons la parole à la présidence.”

Derin S. (10D), Ambassadeur de l’Espagne

 

X