Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Les arcanes de la bande dessinée documentaire avec Aude Massot

Le 25 avril 2022, dans le cadre d’une tournée de la dessinatrice Aude Massot dans divers établissements culturels et éducatifs de Turquie, l’équipe de la médiathèque a organisé une rencontre après les cours pour échanger autour de l’univers protéiforme de la bande dessinée documentaire.

Le 25 avril 2022, dans le cadre d’une tournée de la dessinatrice Aude Massot dans divers établissements culturels et éducatifs de Turquie, l’équipe de la médiathèque a organisé une rencontre après les cours pour échanger autour de l’univers protéiforme de la bande dessinée documentaire.

Après une introduction au monde de la BD documentaire et de la BD de reportage, à partir de titres – phares tels que MAUS, L’ARABE DU FUTUR, PYONG YANG, LE PHOTOGRAPHE ou encore les ouvrages du pionnier du genre, Joe Sacco, Aude Massot a parlé de son processus personnel de création, de sa collaboration avec les scénaristes et de sa vision du métier.

Elèves et adultes présents ont ensuite échangé à bâtons rompus autour des satisfactions et des difficultés apportées par le métier d’illustratrice, et les élèves du club MUN ont approfondi en particulier la genèse de la bande dessinée Une saison à l’ONU – Au coeur de la diplomatie mondiale, réalisée avec Karim Lebhour, correspondant à l’ONU de 2010 à 2014. La séance s’est conclue par de superbes dédicaces sur nos ouvrages.

Nous remercions Aude Massot pour sa gentillesse et son goût du partage, et nous lui souhaitons une excellente continuation dans sa carrière !

****

Pour découvrir et emprunter les ouvrages d’Aude Massot à la médiathèque :

****

Voici les impressions des membres du Club MUN qui ont participé a cette rencontre :

« Le 25 avril 2022, nous avons accueilli l’auteur Aude Massot dans notre bibliothèque scolaire. Depuis 2009, elle publie des bandes dessinées chez Sarbacane, Steinkis et Urban Comics qui explorent des thèmes liés à son expérience personnelle, comme l’expatriation, le reportage et l’autobiographie. Lors de cette rencontre, elle nous a parlé de ce qui l’a inspiré, de l’histoire de ses débuts en dessin et en écriture, du contenu de ses œuvres et des œuvres qui l’ont inspiré. Nous avons appris qu’en plus de son talent naturel pour le dessin, elle peint également sur ordinateur avec différentes techniques de photoshop et d’illustration. Elle nous a fait découvrir des livres qu’elle a tous deux écrits et dont elle aimait le contenu/les images, tels que Persépolis, Le photographe de mauthausen, Gaza 1956, L’Arabe du Futur 4, Québec Land, Pyongyang, Une Saison À l’ONU et Ouagadougou pressé. Par la suite, nous avons examiné ensemble les livres dans la bibliothèque de l’école, surtout les bandes dessinées nous ont tous impressionnés. A la fin de notre rencontre avec Aude Massot,elle a fait un petit dessin pour notre médiathèque dans le livre qu’elle avait écrit. On la remercie pour cette belle rencontre. » Pırıl, 10D

« Moi et d’autres membres de notre club MUN Francophone, on a rencontré Aude Massot. Vous ne savez peut-être pas qui elle est, laissez-moi pour vous expliquer un peu. Aude Massot est une auteure de bande dessinée française née le 27 septembre 1983. Elle travaille ensuite à Paris dans la publicité et l’animation. Aude Massot, diplômée des ateliers BD de l’école Saint-Luc de Bruxelles en 2006, débute sa carrière comme storyboardeuse en dessin animé à Paris. Depuis 2009, Sarbacane publie, avec Steinkis et Urban Comics, des romans graphiques qui explorent des thèmes liés à son expérience personnelle, comme l’immigration, le reportage et l’autobiographie (Québec Land, Chronique du 115, Une saison à l’ONU, Robinson à Pékin, Ouagadougou Pressé). Lors de notre entretien avec elle, nous avons parlé de différents types de bande dessinée. Nous avons mentionné l’utilisation de témoignages dans les BD’s. Elle a mentionné ses techniques pour dessiner, quelles programmes qu’elle utilise pour les BD’s–C’était le photoshop. Elle a sussi dit qu’l ont utilise des photos pour illustrer les BD’s, sur un ordinateur. Avec notre professeur de médiathèque, on a regardé les BDs qu’on peut trouver dans la médiathèque. Elle a également déclaré que son style de dessin venait naturellement, mais aussi que ça ne s’est pas fait instantanément, c’était progressif. J’ai aussi découvert que chaque illustrateur a un style différent ainsi que chaque dessinateur. Moi, j’ai été honorée de pouvoir la rencontrer ave elle, c’était une très belle expérience. » Beren, 10A

 

 

X