Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

3ème édition du café philosophique de Sainte Pulchérie

22 janvier 2014

Le sujet du café philosophique du Lycée Sainte Pulchérie du mois de janvier était "Est-il absurde de désirer l’impossible ?"

Sena Sarıkaya, İdil Cihangir, Yiğit Özdinç, Selin Acar de 11A, Candan Canbulat, Kerem Koçhan de 11D, Ege Dağbaşı, Lara Telli de 12B et Ege Erkan de 12C ont choisi le sujet « Est-il absurde de désirer l’impossible ? » pour cette nouvelle édition du café philosophique. L’occasion pour les jeunes de développer de profondes discussions philosophiques.

Qu’est-ce que l’impossible ? Quelle est la différence entre l’impossible personnel et l’impossible universel ? Quel est le lien entre la science et l’impossible ? Quel est le lien entre les réalisations humaines et « l’impossible » ? Nous avons discuté et cherché des réponses à ces questions.

Le quatrième café philosophique aura lieu le jeudi 27 février 2014 .

Voici les commentaires des participants au café philosophique (écrits en turcs à l’origine par les élèves) :

« Croire à l’impossible nous mènerait à la paresse… Le secret de notre motivation et de notre réussite est caché dans cette croyance. » Idil Cihangir

« Désirer l’impossible n’est pas absurde car il n’y a rien d’impossible. Le fait de dire que quelques chose est impossible, a été façonné par nos expériences passées. A partir du moment où nous commençons à rechercher ce qui est impossible, ce que nous recherchons cesse d’être impossible. De plus, rechercher l’impossible nous permet finalement d’acquérir d’autres connaissances. C’est pourquoi, rechercher l’impossible est intelligent. »
Yiğit Özdinç

« Désirer l’impossible n’est pas absurde. En voulant l’impossible, nous avons fait des progrès que nous pensions impossible pendant des siècles.
Tout comme le perfectionnisme, vouloir l’impossible est un concept qui doit être surmonté avec le temps, grâce au fait de vouloir tendre vers le mieux, d’avoir de l’espoir. » Selin Acar

« Impossible is nothing » Sena

« L’impossible doit être lié à un événement dont on connaît le résultat. Quant à nous, nous préférons dire impossible aux événements dont on ne connaît pas le résultat. » Candan Canbulat

« J’ai constaté que la question posée lors du café philosophique de ce mois a amené de nombreuses réponses ainsi que de nombreux commentaires.
Je pense que la réponse à cette question est différente pour chacun, que l’on ne pourra pas arriver à un résultat final, et que la réponse à cette question est impossible. » Kerem Koçhan

« A mon avis, il n’est pas absurde de désirer l’impossible car le concept de l’impossible est un concept qui nous aide à aller de l’avant ou à accéder à la connaissance.  » Lara Telli

« Désirer l’impossible n’est pas absurde car rien n’est impossible. Même si ça l’était, si nous renoncions juste parce que c’est absurde, nous ne réussirions pas. Vouloir l’impossible motive, réveille l’ambition. Les exemples que nous voyons en histoire sont des choses que nous considérions comme impossible dans le passé et qui aujourd’hui sont des choses ordinaires. » Ege Dağbaşı

« L’impossible, est un objectif que l’on considère comme irréalisable. Nous pouvons voir que bien des choses que nous considérions comme impossible dans le passé se réalisent aujourd’hui. C’est pourquoi, si l’on considère que ce qui est impossible aujourd’hui pourrait l’être dans le futur, nous pouvons voir que l’impossible devient possible. De ce fait, je pense qu’il n’est pas absurde de vouloir l’impossible. » Ege Erkan

« En conclusion, si je définis l’impossible comme l’ensemble des choses que l’être humain ne peut pas faire, si je suppose qu’il n’y a rien que l’être humain ne puisse réussir, il n’y a pas donc pas d’impossible et il n’est pas absurde de vouloir l’impossible. » İdil Seguin

en savoir+
X