Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

“L'art n'est pas une activité élitiste réservée à l'appréciation d'un nombre réduit d'amateurs, il s'adresse à tout le monde.” Keith Haring

Un nouveau mur dans la cour avec The Postman Quartet

Nous l'avions déjà rencontré il y a deux années pour une gigantesque peinture murale de notre cours de Basket. Voici Julien Casse alias The Postman Quartet de retour au lycée. Il est cette fois-ci accompagné par l'artiste Jean-Charle Souliman "The Blind" pour un nouveau projet : la création d'une fresque sur le mur de la cour principale. Depuis le 15 septembre dernier, perchés dans le ciel, ils travaillent sur ce mur de dix mètres de haut. Un grand bienvenue à nos invités !

Nous l'avions déjà rencontré il y a deux années pour une gigantesque peinture murale de notre cours de Basket. Voici Julien Casse alias The Postman Quartet de retour au lycée. Il est cette fois-ci accompagné par l'artiste Jean-Charle Souliman "The Blind" pour un nouveau projet : la création d'une fresque sur le mur de la cour principale. Depuis le 15 septembre dernier, perchés dans le ciel, ils travaillent sur ce mur de dix mètres de haut. Un grand bienvenue à nos invités !

Au printemps 2008, The Postman Quartet avait imaginé un concept intégrant à la fois le sol, les murs, l’escalier et les panneaux de baskets, un habillage complet donc de la cour de basket située à l’arrière du lycée. Depuis, cet espace a été complètement investi par les élèves aux pauses déjeuner et s’est même doté d’un kiosque, nouvel espace de détente. Le lycée se pare cette année de nouveaux atouts avec ce mur peint où l’on pourra retrouver la faune et la flore du célèbres conte de Lewis Carroll Alice aux Pays des Merveilles.

The Postman Quartet…

Majorettes, postiers, trains, manèges forains, le collectif The Postman Quartet s’est fait remarquer pendant plus de dix ans dans le paysage urbain nantais mais pas seulement. Déjà en 2013, l’une de ses majorettes ornait le phare de Kadıköy à Istanbul face à la Marmara… Bien sûr, un postier ça voyage ! Au détour d’une rue, d’un poteau, d’un mur on a pu retrouver ses pochoirs et stickers ou sérigraphies influencés par l’iconographie du 19ème et du début du 20ème siècle. Un travail de fourmi, dans les rues des villes, une inscription dans les paysages urbains sur le long terme présentée en 2018 au cours d’une grande rétrospective dans la galerie du Rayon Vert à Nantes.

The Blind…

Graffeur, peintre mural, The Blind s’est fait remarquer sur les murs du monde entier avec des messages en braille sous forme de petites sphères en relief. Les phrases plaquées sur les murs sont directement inspirées des lieux. Graffitis énigmatiques, messages tour à tour ironiques ou tendres, presque secrets, c’est un véritable art tactile et militant que The Blind propose aux passants voyants et non voyants.

X