Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

29 octobre, fête de la République Turque

A l’occasion de la fête de la République, l’ensemble des élèves du lycée et les professeurs ont participé à une cérémonie avec comme leitmotiv l’idée de la "pensée" et de relier les deux notions que sont la "liberté" et la "démocratie".

Le 90ème anniversaire de la République a été célébré non seulement au lycée mais aussi à Çanakkale : notre directrice adjointe Mina Akcen et notre professeur de physique Anne Bernier ont accompagné un groupe d’élèves à Çanakkale à la rencontre des élèves de l’école Gulpinar YİBO.

Comme chaque année, tout le lycée a célébré la République Turque. Ensemble, nous avons évoqué le passé et pensé au futur dans la joie de la république.

Les élèves du Lycée Sainte Pulchérie ont rencontré les élèves de l’école Gulpinar YİBO à Ayvacık autour de ces deux pensées : ’’Chaque livre est un monde’’ et ’’La démocratie existe quand elle se transforme en action’’ afin d’insister sur les mots tels que « espoir », « solidarité », « réfléchir », « démocratie » qui forment le vocabulaire de la fondation de la République. Pendant la cérémonie, les élèves ont visionné les photographies prisent à Çanakkale, instants de partage qui sont venus colorer la cérémonie de façon émouvante.

Dans son discours Monsieur Alexandre Abellan, Directeur du Lycée Sainte Pulchérie, s’est exprimé ainsi :

« Chacun peut, à son échelle, participer aux transformations concrètes de la République et œuvrer pour le bien commun. Réfléchir et agir pour la préservation de l’environnement, tendre la main aux plus vieux, aux plus faibles, aux plus fragiles, travailler pour l’émergence de formes de coopération sociale, lutter contre les inégalités (…), n’est ce pas mettre en acte les valeurs qui vous ont été insufflées par votre éducation ? (…) Une démocratie vivante est une démocratie dans laquelle le lien social se construit dans l’action. »

A son tour, M.Alişan Akpınar, professeur d’histoire a rappelé le lien entre la République, la démocratie et la laïcité. En disant « La laïcité est le pouvoir du peuple mais pas de Dieu ; une république qui n’est pas laïque est impensable », il a proposé un discours réunissant deux notions : laïcité et réflexion. Okyanus Şen, élève du lycée, a récité une fable de La Fontaine intitulée « le loup et le chien ». La cérémonie s’est terminée avec des chansons interprétées par M. Hervé Porcher, professeur de français, et des élèves.

Pour en savoir plus sur le voyage organisé à l’école Gulpinar YİBO, cliquer ici

en savoir+
X