Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Projet « Le ventre d’Istanbul »

Comment photographier notre ville, où tous les jours nous passons et où notre regard passe à la surface de nos rues, de nos trajets quotidiens ? Voilà la question qu’Anna Puig Rosado, photographe, va se poser et poser aux lycéens du Lycée Sainte Pulcherie.

Ensemble ils vont analyser le sens de l’image et de ce que l’on veut montrer à travers ce moyen d’expression visuel. Ensemble ils vont explorer « le ventre d’Istanbul », les petites rues oubliées, le détail d’une porte, s’avancer dans des terrains méconnus et y chercher une beauté, un détail insolite qui saura exprimer l’âme de cette ville. Ils iront à la rencontre de quartiers populaires où les commerces sont le reflet d’Istanbul : modernité et tradition étroitement mêlés et cohabitant avec plus ou moins de facilité. Chacun cherchera avec sa sensibilité comment exprimer l’émotion d’une scène particulière. Avec toute liberté, chacun ira se confronter au cadre, à ce qu’il veut y inscrire, ce qu’il veut y mettre comme mystère et interrogation. Car se saisir d’une image c’est interroger notre univers et le confronter aux autres. Ainsi chacun de nous suivra sa propre trace et de tout ce travail, aucune photo ne se ressemblera car chacun aura su déceler une part de que l’autre n’aura vu. Et c’est là tout l’enchantement de ce travail collectif et solitaire qui fera l’objet d’un livret d’images choisies reflétant avec sensibilité et inspiration « le ventre d’Istanbul ».

A l’occasion de cette visite à Istanbul, Anna Puig Rosado présentera ses propres clichés « Le ventre de Marseille ». Marseille, véritable ville monde, au cœur de l’actualité culturelle et artistique qui succède à Istanbul comme capitale européenne 2013 de la culture.

Pour en savoir plus sur l’exposition présentée par Anna Puig Rosado dans la galerie Od’A-Ouvroir d’Art du lycée, cliquer ici

en savoir+
X