Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Prix littéraire des Lycéens Francophones de Turquie, 2ème édition

Les résultats du deuxième Prix littéraire des Lycéens Francophones de Turquie ont été annoncés officiellement lors d’une cérémonie organisée au Palais de France à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2018 : résultat à la fois du livre primé, et des deux meilleures oratrices qui partiront cet été en France...

C’est un rendez-vous qui s’installe peu à peu dans la communauté francophone lycéenne de Turquie…

Première de couverture et début d’une belle histoire… tome 2 !

Les professeur(e)s-documentalistes et de français de 10 établissements français ou francophones d’Istanbul, Izmir et Ankara, en partenariat avec l’Institut français et sa médiathèque, ont sélectionné, en début d’année, 4 romans-jeunesse : “Oublier Camille” de Gaël Aymon ; “Plus tard je serai moi” de Martin Page ; “Banksy et moi” d’Elise Fontenaille ; “Au rebond” de Jean-Philippe Blondel.
Ceux-ci ont ensuite été proposés à la lecture et à la critique littéraire dans les comités de lecture de chaque lycée, composés uniquement d’élèves de 10ème. Puis, en janvier, un vote national a eu lieu pour ne retenir que deux finalistes, les deux livres préférés des lycéens. Et ce sont “Banksy et moi” et “Plus tard je serai moi” (tous deux publiés aux éditions Rouergue) qui ont reçu le plus de suffrages.

Il a ensuite fallu, dans chaque comité, élire également un(e) représentant(e), qui allait défendre un de ces deux livres lors du grand débat organisé le 19 mars `æ l’Institut français d’Istanbul. À Sainte Pulchérie, c’est Sezgi qui s’est imposée, suite à un débat-blanc et diverses activités de critique et d’analyse des deux œuvres, grâce à ses arguments, sa combativité et son à propos. Il ne restait donc plus à la finaliste, aidée de toutes les autres membres du comité (Betsy, Ayşe, Selin, Begüm K., Elif, Yağmur, Begüm Y. et Hazal) qu’à préparer ses arguments et sa prestation dans la défense de son livre favori parmi les deux finalistes : “Plus tard je serai moi”, de M.Page.

Au cœur de l’intrigue

Puis le moment tant attendu par la centaine d’élèves des différents comités de lecture de Turquie est arrivé. Rendez-vous était fixé pour tou(te)s le lundi 19 mars à l’Institut français d’Istanbul pour une matinée d’ateliers autour de l’univers des deux livres-finalistes, dans des groupes composés d’élèves de chacun des établissements participants : atelier-cuisine pour faire deux recettes données dans “Banksy et moi” ; atelier-pop up livre pour résumer chaque livre en une oeuvre ludique ; atelier-mode pour recréer les univers adolescents de “Plus tard je serai moi” ; etc. Quant à Sezgi et aux oratrices des autres lycées, elles ont eu un atelier de travail sur le livre qu’elles allaient défendre lors du débat, pour le présenter/résumer de façon créative.

Après un repas bien mérité dans la cantine de Sainte Pulchérie, tout le monde s’est rendu dans la salle de spectacle de l’Institut français pour le moment tant attendu : le grand débat entre les 10 oratrices. Celui-ci, animé par trois élèves du lycée français d’Istanbul, a été enflammé, léger et profond, et chacune des 10 représentantes a fait la fierté de son lycée. Après une heure et demi d’échanges, l’heure du vote était venue : chaque personne du public, dont les comités, bien sûr, mais aussi des étudiant(e)s en français, devait élire son oratrice préférée pour la qualité de son plaidoyer et sa capacité à défendre son livre préféré.

Les urnes remplies et remises à Virginie Villechange et Julie Yakın de l’Institut français, tout le monde est monté dans les mini-bus, direction Şile, où une soirée festive a permis à chacun et chacune de lier plus ample connaissance, et amitié même, autour et grâce à leur amour de la lecture et de la langue française.
Le lendemain matin, séparés en trois groupes, tou(te)s les membres des comités de lecture ont pu faire un grand quiz ludique autour des 4 livres sélectionnés et lus cette année, réfléchir au P.L.F.T. de cette année et faire des propositions pour celui de l’année prochaine, mais aussi et surtout rencontrer et discuter avec l’auteure Elise Fontenaille, venue en Turquie pour rencontrer ses lecteurs et lectrices.

Résolution et situation finale

Après une balade en bord de mer et un déjeuner rapide, tout ce joli petit monde est allé revêtir une tenue chic, est remonté dans les mini-bus et est parti de Şile, direction le Palais de France… où les résultats, tant attendus, allaient être annoncés !
C’est en effet dans ce cadre magnifique que le Consul de France, accompagné des Consul(e)s francophones du Maroc, de Belgique, du Canada et de Suisse, célébrait la Journée Mondiale de la Francophonie en remettant les Prix de divers concours, dont celui du Prix littéraire.

Le livre qui remporte le Prix est, à la surprise de son auteure qui a avoué être persuadée que ce serait son concurrent qui allait gagner, “BANKSY ET MOİ”. Ce roman-jeunesse d’Elise Fontenaille sera traduit en turc, grâce au partenariat établi avec l’université Hacettepe d’Ankara.

Sezgi, quant à elle, a été élue 2ème meilleure oratrice et gagne donc, grâce à sa défense sincère, passionnée et argumentée de son livre, un voyage à Paris, où elle partira en compagnie de la grande gagnante, Elif, élève de Notre Dame de Sion.

Quatrième de couverture

C’est une grande fierté pour tout le lycée Sainte Pulchérie, qui après avoir remporté ce Prix lors de l’édition précédente, se place encore parmi les deux lauréats ; certainement le résultat d’une politique pédagogique de promotion de la lecture, et ce dès le niveau de Préparatoire, par l’équipe de la médiathèque, les professeur(e)s mais aussi l’institution, avec, par exemple, les 10 minutes de lecture mises en place cette année.

Nous félicitons bien sincèrement toutes les élèves du comité et les remercions pour leur sérieux et leur implication durant ces mois de lecture et d’échanges, mais nous n’oublions pas de féliciter tou(te)s les participant(e)s de tous les établissements de Turquie et l’Institut français.

Nous sommes très fiers du succès de Sezgi, et nous lui souhaitons de profiter pleinement de cette magnifique opportunité de rencontres culturelles, d’approfondissement linguistique et de découvertes (inter)personnelles dont il va bénéficier durant son séjour en France !

Annexes

Les élèves du comité ont dû chacun(e) rédiger une critique comparative au sujet des deux livres en compétition finale. Vous trouverez celle de Sezgi en complément.

en savoir+
X