Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Notre Club MUN francophone au MFINUE

Le Club MUN francophone de notre lycée a participé au MFINUE (Modèle Francophone International des Nations Unies en Eurasie) organisé en ligne par le Lycée Saint Joseph du 10 au 12 décembre 2021, la date de célébration du 73ème anniversaire de la déclaration universelle des droits humains. Pendant trois jours, 16 membres de notre club ont participé à la conférence MFINUE, dont 14 délégués et 2 États-Majors. Les coprésidents du Club MUN francophone, Çağan, Ege, İklim de 10C, et Ayda de 10E ont rédigé cet article.

Le Club MUN francophone de notre lycée a participé au MFINUE (Modèle Francophone International des Nations Unies en Eurasie) organisé en ligne par le Lycée Saint Joseph du 10 au 12 décembre 2021, la date de célébration du 73ème anniversaire de la déclaration universelle des droits humains. Pendant trois jours, 16 membres de notre club ont participé à la conférence MFINUE, dont 14 délégués et 2 États-Majors. Les coprésidents du Club MUN francophone, Çağan, Ege, İklim de 10C, et Ayda de 10E ont rédigé cet article.

Cette année, le thème était « La Quatrième Génération des Droits Humains » qui visait à faire le lien des valeurs entre le passé et le monde qui est en train de changer et se développer si rapidement à notre époque. Le 10 décembre 1948, les Nations unies, avec l’aide experte d’Eleanor Roosevelt, ont rendu publique la Déclaration universelle des droits de l’homme qui est le premier document énumérant les 30 droits auxquels chaque humain peut et doit prétendre. Cette déclaration est désormais le document le plus traduit au monde et a influencé tous les aspects de notre vie sociale et politique, établissant la norme pour une existence humaine basée sur la dignité. En participant à cette conférence, on a eu l’occasion de se remémorer l’importance de ce jour.

Les membres de notre Club étaient répartis dans 10 différents comités dans lesquels ils ont tous débattu sur des divers sujets liés à la thématique de cette année et ont essayé d’apporter des solutions pendant cette simulation. Ils sont parvenus à bien échanger d’idées avec d’autres participants et à bien comprendre leur point de vue, ainsi créant un environnement sain et démocratique, donnant la possibilité à tous les participants de s’exprimer.

La plus grande importance de cette modélisation internationale était sans aucun doute la diversité des personnes ayant participé. MFINUE a accueilli les participants de toutes les différentes parties du monde et les a rassemblés, ce qui a certainement contribué à la richesse des débats. C’était non seulement un grand plaisir mais aussi un grand honneur pour les élèves du Club MUN Francophone du Lycée Sainte Pulchérie de faire connaissance avec eux. Parler avec des personnes ayant pour langue maternelle le français leur a bien évidemment aidé à développer leurs niveaux de communication en français et à entendre les perspectives de nombreuses autres délégations, et les opinions plus précieuses que les unes et les autres.

Nous remercions toute l’équipe organisatrice du Lycée Saint Joseph pour cette merveilleuse conférence. Nous espérons vous voir en présentiel l’année prochaine !

Vous pouvez lire les impressions de nos membres sur cette conférence:

Ayda : « C’était ma deuxième expérience de MFINUE,  malheureusement, encore une fois, en ligne. Cette conférence avait un rôle important au sein de l’utilisation de français car elle était une des très grandes conférences internationales. On a eu l’occasion de reconnaître d’ autres délégations venant de divers pays, d’échanger et de partager des idées entre nous. On a très bien vu qu’on est capable de communiquer avec les autres ayant le français en tant que langue maternelle et cela nous a encouragé. On a aussi passé des moments très amusants. La présidence était assez sympathique et prête à nous aider. Je peux clairement dire que c’était une des conférences inoubliables pour moi. »

Çınay: « Je n’aurais jamais pensé que MFİNUE serait une conférence assez amusante même en ligne. Pendant 3 jours, on a essayé de trouver des solutions à la malnutrition et aux troubles mentaux dans le comité Organisation Mondiale de la Santé. La plupart des participants étaient étrangers et tout le monde était concentré sur le travail. Il y avait beaucoup de délégués qui participaient aux débats et j’ai essayé de faire de mon mieux pendant toute la conférence. Bien que nous soyons dans des endroits différents, je ne me suis pas sentie seule à la maison. Je suis très heureuse d’avoir participé à cette conférence. »

İklim: « C’était une conférence tellement excellente pour moi. J’étais dans un comité de tribunal pour la troisième fois mais cette fois-ci l’affaire traitée était un peu différente. Comme on a traité l’affaire du thon à nageoire bleue qui se passe entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie contre le Japon, le comité avait un côté écologique. Même si ce n’est pas un sujet que j’adore, les procédures spéciales de ce genre de comité me plaisent beaucoup. Je crois que le fait que j’aime autant les comités de tribunal m’aide à finaliser mon choix sur les études que je veux faire à l’université. D’ailleurs, les présidents de mon comité ont pu créer un environnement amical et cela a rendu la conférence très agréable. Je remercie donc tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ces trois jours inoubliables. »

Çağan: « Cette fois-ci, il s’agissait de ma deuxième expérience de MFINUE, la conférence affiliée à THIMUN et organisée par le lycée Saint Joseph. Pendant ma première expérience, je représentais la délégation belge au Conseil de Sécurité mais pour MFINUE’21, j’étais État-Major dans AG3, UNESCO. Avec toute l’équipe organisatrice, on a commencé à travailler même avant l’été, se permettant ainsi assez de temps pour rédiger les rapports et faire de cette modélisation la meilleure dans l’histoire de MFINUE. L’environnement qui avait été créé était très bien, mais grâce aux personnes avec qui j’ai travaillé, il est sans doute devenu le meilleur, surtout grâce à Defne, la présidente chaleureuse de mon comité avec qui j’ai eu le bonheur de rencontrer. Alors, pendant la conférence, les délégués ont rédigé des résolutions et ont également débattu sur ces dernières ayant pour contenu “les risques posés par les débris spatiaux” et “les enjeux géopolitiques de la propriété intellectuelle ». Nous avons donc essayé de faire de notre mieux pour que les délégués réussissent ces tâches avec plus de l’aise. Je savais que les efforts que l’on avait fait depuis l’été n’étaient pas en vaine quand j’ai vu les compliments des délégués sur notre façon de présider les débats et sur notre manière de les aider. J’aimerais bien encore une fois les remercier pour leur travail excellent et de m’avoir fait vivre une expérience inoubliable en exprimant mon souhait de les voir tous  en présentielle pendant la prochaine conférence MFINUE’22. »

Ege: « J’ai salué MFINUE pour la deuxième fois après un an mais cette fois-ci en tant que vice-président du comité AG-2 Droits humains. La préparation pour la conférence avait commencé très tôt, je m’y préparais depuis le début de l’été. Il s’agissait de deux sujets différents dans notre comité: “ Restaurer la démocratie: comment lutter contre la montée de l’autoritarisme à travers le monde ” et “ Améliorer la prise en charge des personnes âgées ”. La deuxième est celui dont j’ai rédigé le rapport tout au long de l’été. La conférence a duré 3 jours au total. Tout d’abord les délégués se sont séparés en trois groupes selon leurs tendances politiques vers les sujets. Ensuite, on a obtenu 3 résolutions par sujet, ce qui signifie 6 résolutions au total !! Heureusement, les 5 ont pu bien passer. Finalement, celle qui est la meilleure a eu l’opportunité d’être discutée dans l’Assemblée Générale et elle est également passée avec la majorité des votes mélioratifs. D’autre part, à mon avis notre comité était très spécial sur toutes les coutures. Les délégués ont débattu sans cesse et ont vraiment bien travaillé. En effet, j’ai vraiment reçu pas mal de retours positifs de la part des délégués sur la conférence et la façon dont on dirige le comité. En bref, c’était une merveilleuse conférence que je n’oublierai jamais. Je remercie tout d’abord ma présidente Elif qui m’a toujours accompagné pendant la conférence avec son amitié très spéciale, tous les délégués participants et l’équipe organisatrice. J’espère y participer l’année prochaine encore une fois. »

partage l’article
X