Fermer
pour faire une recherche, entrer au moins un mot
haut de page

Le Nekketsu (熱血), le sang chaud des manga Shônen

Depuis quelques mois sur Radio Pulchérie, l'Instant Geek bat tous les records de l'humour. C'est aussi l'une des pages podcasts les plus suivies. L’instant Geek, c'est la nouvelle émission de la Guilde S-Pace Geek. Aujourd'hui ils ont décidé de partager avec nous, via cet article, le style Nekketsu avec des extraits vidéo.

Depuis quelques mois sur Radio Pulchérie, l'Instant Geek bat tous les records de l'humour. C'est aussi l'une des pages podcasts les plus suivies. L’instant Geek, c'est la nouvelle émission de la Guilde S-Pace Geek. Aujourd'hui ils ont décidé de partager avec nous, via cet article, le style Nekketsu avec des extraits vidéo.

Pour ceux qui n’avaient pas rencontré ce mot avant un “geek” c’est une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis, le plus souvent pour les domaines liés aux “cultures de l’imaginaire”, aux sciences, aux technologie et l’informatique, l’internet, les jeux vidéos… Nos deux geeks de la guilde, M Feyzi et M Korkut, aux commandent de l’émission de radio S-Pace Geek sont eux des dévoreurs de mangas et de cinéma. Ils nous parlent du Nekketsu…

Le personnage Son Goku d’Akira Toriyama dans le manga Dragon Ball

Il y a quelques années, nous avons eu la chance d’accueillir au sein de notre lycée Jean David MORVAN, scénariste de la BD à succès Sillage. A la question “Quelle différence voyez-vous entre la BD européenne et le manga ?”, celui-ci répondit “ Le manga japonais se focalise sur les personnages, tandis que la BD met en avant le récit.” A première vue, on peut s’interroger sur la pertinence de ce jugement. Cependant, quiconque a lu plusieurs mangas ne peut que faire un même constat : les personnages qui peuplent ces histoires sont très stéréotypés et les acteurs d’un même genre littéraire sont désespérément identiques. On peut d’ailleurs intervertir les héros de différentes séries sans que l’histoire ne change beaucoup !

Exemple de personnages de style Nekketsu

Mais d’abord une définition s’impose. Le shonen (qui signifie “adolescent” en japonais) est un manga destiné aux garçons entre 10 et 18 ans. Il se subdivise lui-même en plusieurs sous-catégories telles que le Mecha (robots géants) comme Vision d’Escaflown, le Gakuen (avec pour cadre l’école) comme GTO, le Harem (le héros est au centre de l’attention de plusieurs filles) et le Nekketsu (littéralement “sang chaud” en japonais) comme Natsu dans Fairy Tail.  Ces derniers mettent en avant des thèmes tels que l’amitié, la camaraderie, le dépassement de soi à travers des combats comme dans le manga Dragon Ball ou via le sport. Les héros sont souvent des jeunes sans cadre familial, ce qui leur permet une liberté rêvée. Ils sont honnêtes, naïfs et ont une vision simple, voir simpliste, de la vie, grâce à laquelle ils déconcertent leurs adversaires. Généralement, leurs opposants finissent par devenir leurs amis et alliés. Parfois dotés d’un pouvoir au départ, ils sont amenés à développer un potentiel à l’infini.

Son Goku et ses amis dans Dragon Ball

Une scène met bien en évidence l’esprit du Nekketsu. Elle reviendra dans tous les récits. C’est celle où le héros avec ses alliés combat le grand vilain. En général un adulte d’âge moyen. Après une première passe, ils finissent immanquablement par être sévèrement battus et gravement blessés. Au point qu’ils leur est même impossible de se relever.

Urameshi Yusuke contre Suzaku dans le manga de Yuyu Hakusho

C’est alors que le grand méchant a une attitude étonnante. On pourrait s’attendre  à ce que le vainqueur achève tout bonnement ses adversaires. Pourtant, celui-ci n’agit pas de cette façon. Et, après s’être départir d’un rire diabolique, il leur dit “C’est fini, abandonnez.”

“Pourquoi demander à un adversaire déjà vaincu d’abandonner ?”

Rappelons-nous que le Shonen mis en scène et est destiné à être lu par des adolescents. En toute logique, même doté d’armes ou de pouvoirs surnaturels, une confrontation entre un adulte expérimenté au fait de sa puissance et un jeune s’achèvera par la défaite de ce dernier. De cela, les lecteurs en sont plus ou moins conscients. Mais, il existe un domaine où l’adolescent peut espérer rivaliser avec l’adulte. C’est celui de la volonté.

Une première confrontation, basée sur la puissance brute, se verra donc conclure par la défaite de nos héros. En demandant d’abandonner, l’antagoniste cherchera à briser cette volonté et ainsi essayera d’avoir une victoire totale. C’est finalement dans ce seul domaine où il ne peut pas perdre que le héros finira par puiser une nouvelle énergie pour défaire son adversaire comme dans le fameux combat entre Son Gohan et Bojack dans un des OAV du manga Dragon ball Z.

Par analogie, le méchant de l’histoire représente les difficultés de la vie qui pourront être résolues grâce à la volonté et au courage. A la sortie de l’enfance, un monde rempli de sécurité et de simplicité, l’adolescence, avec ses changements physiques et la prise de conscience de nouvelles responsabilités, représente une période plus stressante et anxiogène. Le Nekketsu est né comme une réponse aux problèmes des adolescents.

En cela, les Nekketsu sont les pendants masculins des Magical-girls. Ces récits destinés aux jeunes filles dans lesquelles elle se transforment pour lutter contre le mal. Ces transformations étant une métaphore des changements survenant dans le corps durant la puberté comme dans le manga Sailor Moon.

A l’image de nos personnages de Nekketsu, n’abandonnez jamais, relevez-vous à chaque fois. Comme le dit Jigoro Kano, fondateur du judo : “On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe mais sur le nombre de fois qu’il se relève”.

Dragon Ball Z Hero Prince Vegeta

En bonus, voici l’OAV 16 du manga Dragon Ball Z : Le plan d’anéantissement des Saiyens en vostfr.

Retrouvez S-Pace Geek toutes les deux semaines, le mercredi à 14h, pour une émission de 5 minutes sur l’univers Geek puis à 17h pour la rediffusion. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à leur proposer un sujet ou même participer à L’instant Geek, individuellement, ou avec M. Korkut et M. Feyzi.

Comment ? En écrivant à l’adresse : spacegeek@sp.k12.tr 

Si vous aussi vous aimez les mangas, les séries, les jeux vidéo, les animés, les comics, le cinéma ou si vous avez une passion.. la Guilde S-Pace Geek est là pour que vous puissiez vous exprimer et partager ! Attention, Geek is coming…

X