Suivez-nous:
connexion
Le Lycée
Enseignement
Scolarité
Vie des élèves
Art et culture
Education globale
Paru le 20 mars 2019

Valérie Manteau en résidence au Lycée Sainte Pulchérie

Rencontres

Festival de la francophonie

Le 21 mars à 18h30 ne manquez pas la restitution du travail effectué durant les ateliers d’écriture ! Vous la rencontrerez peut-être dans les couloirs, dans la salle des professeurs, très certainement dans les classes... Bienvenue à Valérie Manteau invitée pour la sixième édition de notre résidence d’auteur. Au cours de son séjour dans notre établissement, elle dirigera des ateliers d’écriture avec les classes de 10ème dans le cadre de leurs cours de français.

Depuis six ans maintenant, le Lycée Sainte Pulchérie a mis en place une résidence d’auteur. Tout au long de ce projet, nous avons reçu François Beaune, Mathieu Larnaudie, Alice Fargié, Sandra Lucbert et Hélène Frédérick. Cette édition 2019 sera marquée par la présence de Valérie Manteau, une habituée d’Istanbul, qui vient de recevoir le prix Renaudot pour "Le Sillon".

Interview réalisé avec Valérie Manteau le 28 février 2019 par le service communication du lycée :

Pouvez-vous nous décrire le concept de d’atelier que vous allez mener avec les élèves de 10ème ?
Je leur ai demandé de ramener de chez eux des objets culturels qui portent une histoire familiale ou personnelle qu’ils avaient envie de raconter. On va essayer de déployer ces histoires là pour faire entendre les voix du passé qui sont dans ces objets. Je considère que ce qui donne de la valeur aux objets et choses c’est les histoires qu’on est capable d’y lire.

Vous venez de rencontrer nos classes de 10èmes. Quelles sont vos premières impressions après ces deux premières séances ? Comment les élèves ont réagi ?
Je suis très agréablement surprise, ils se sont tous prêtés au jeu, ils ont ramené des choses très différentes. Je les trouve très sensibles. Ils ont un rapport aux choses très joli. Je ne pensais pas que des jeunes de cet age là auraient déjà un rapport très nostalgique à ces objets. Et comme la nostalgie c’est un ressort artistique très puissant, je pense que l’on aura de très beaux textes.

Comment va-t-on pouvoir découvrir leur travail ?
Le 21 mars à 18h30 il y aura un restitution probablement sous forme d’une fausse vente aux enchères des objets sélectionnés où les élèves nous raconteront ce qui pour eux donne de la valeur à ces objets.

Istanbul est une ville à laquelle vous êtes très attachée et dans laquelle vous revenez régulièrement. D’où vient cet amour de notre ville ?
Istanbul c’est la plus belle ville du monde ! Istanbul est une ville qui a une grande nostalgie et cela me touche beaucoup. Chaque rue raconte des histoires. Les habitants d’Istanbul aussi aiment raconter des histoires de leur ville et moi j’aime les écouter. C’est pour cela que je reviens...

Paris, Marseille et Istanbul... Il y a t-il trois Valérie Manteau, selon le pays où on la rencontre ? De quelles manière ces villes vous influencent ?
Paris c’est ma ville de naissance. A Paris je suis comme tous les parisiens, je suis désagréable et je râle sur la météo. Marseille et Istanbul ce sont des villes que j’ai choisi. J’ai choisi d’y habiter parce que je les aime. J’aime la façon d’être des gens à Marseille et Istanbul même si c’est très différent. Les marseillais sont plus cash, plus directs, plus nerveux. Les turcs eux, ils sont cool. Ils savent profiter de la vie et de leur ville malgré tout. C’est très frappant lorsqu’on vient de Paris de voir combien ils savent apprécier leur ville.

Quel projet personnel allez-vous mener durant votre résidence d’auteur ?
Je veux faire des recherches sur le séjour d’un écrivain américain à Istanbul James Baldwin. J’ai vu sur des photos qu’il avait passé du temps ici, je vais demander aux habitants d’Istanbul de raconter cette histoire.

Restitution

Les élèves, leurs professeurs ainsi que l’auteure vous invitent à découvrir ce travail lors de la restitution "Voix du passé" organisée le jeudi 21 mars à 18h30.

Biographie

Valérie Manteau est une auteure et éditrice française. Elle fut éditrice aux éditions Les Échappés - Charlie Hebdo de 2008 à 2013. En 2013, elle rejoint le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille, qu’elle quitte en 2018. Elle a écrit deux livres édités au Tripode : "Calme et Tranquille" en 2016 et "Le Sillon" à la rentrée littéraire de septembre 2018. Ces deux livres abordent, à travers l’intimité et le quotidien d’une narratrice, un pays cher à l’auteure : la Turquie.
Valérie Manteau a reçu le prix Renaudot 2018 pour "Le Sillon". Elle vit désormais à Marseille.


Le Lycée Sainte Pulchérie remercie Valérie Manteau qui a accepté soninvitation, ses professeurs de français pour leur implication et son coordinateur pédagogique Julian Baillargues, son service communication mais aussi Judith Mayer qui accompagne chaque année le projet de résidence d’auteurs.

Sur le même sujet

Place à la francophonie !

Programme de l’édition 2019 du mois de la francophonie

Les M.U.N.istes français partent à la rencontre des Consuls de la Francophonie

"Le bruit des os qui craquent" et le bruit de mots qui résonnent

Une belle rencontre avec une belle personne...

Voix/e/t du passé

Restitution de la Résidence d’auteur avec Valérie Manteau

Journée des mathématiques

Programme de l’édition 2019 du mois de la francophonie

Prix littéraire des Lycéens Francophones de Turquie, 3ème édition

Etape finale

Actualités

Retrouvez la 4ème Conférence SPMUN

2019

Groupe de partage SPontan : "A quoi s’attendre en 12ème ?"

16ème Symposium de culture et de littérature et remise des prix du concours d’essai littéraire

Les artistes Louie Cordero et Ali Elmacı rencontrent nos élèves

Les M.U.N.istes français partent à la rencontre des Consuls de la Francophonie

"Peynir Günü", la journée des anciens

Edition 2019

Suivez-nous:
© 2013 Lycée Sainte Pulchérie - Çukurluçeşme Sok. No: 7 Parmakkapı 34433 Beyoğlu / İSTANBUL
Tel: 0212 244 25 36 / 292 00 01 - Fax: 0212 252 70 24 / 244 56 79
Conception graphique : Istanbul IT Services | Développement Web : Florent Merlet