Suivez-nous:
connexion
Le Lycée
Enseignement
Scolarité
Vie des élèves
Art et culture
Education globale
Paru le 1er juin 2018

15ème Symposium de culture et de littérature

Rencontres

Remise des prix du 8ème concours d’essai littéraire

Le 15ème Symposium de culture et de littérature et la remise des prix du 8ème concours d’essai littéraire du Lycée Sainte Pulchérie ont eu lieu le vendredi 25 mai 2018, en présence de Madame Adalet Ağaoğlu qui a eu la gentillesse de nous remercier, après le symposium, par une belle lettre que vous pourrez trouver ci-jointe à la fin de cet article.

La cérémonie a été inaugurée par les mots de bienvenue du proviseur M. Alexandre Abellan et de la directrice adjointe Mme Minâ Akcen. Dans son discours, M. Abellan a exprimé son souhait de voir l’œuvre d’Adalet Ağaoğlu davantage traduite en français. Car, a-t-il poursuivi, "son œuvre est témoin de toute l’ère républicaine. Mais ce n’est pas un monument de marbre froid, un mausolée rigide, c’est une œuvre bien vivante, poétique, éclairée de teintes changeantes du passage du temps. La virtuosité littéraire, le courage et la sensibilité de l’auteur lui ont fait traverser les époques et les modes ; c’est une œuvre résolument classique qui dépasse les troubles et les crises qu’elle aura connus, pour sonder les dilemmes et les aspirations de l’existence humaine."

Dans son discours, Mme Minâ Akcen a défini l’œuvre d’Adalet Ağaoğlu ainsi : "La lutte d’émancipation de l’individu et la domination sociale, c’est la principale contradiction de son œuvre. L’histoire, les sciences politiques et la sociologie tissent la trame de la fiction." Elle a fini ses propos en remerciant chaleureusement les élèves qui ont participé au concours et leurs professeurs : "Si vous avez déjà cette capacité d’interprétation et cette force d’argumentation, alors l’avenir nous promet de l’espoir, du progrès, des droits et des libertés. Je vous remercie de tout cœur et je salue vos professeurs qui vous accompagnent sur ce chemin."

Ensuite, c’est Doğan Hızlan, journaliste et critique littéraire, qui a prononcé le discours d’ouverture du symposium. Doğan Hızlan a rappelé que tant les intellectuels de la période pré-républicaine que les intellectuels de la période républicaine sont représentés avec brio dans l’œuvre d’Adalet Ağaoğlu, à tel point que le lecteur de roman peut s’identifier très facilement aux personnages réalistes.

Le poète Cevat Çapan qui a pris la parole pendant la table-ronde sur "l’identité de l’intellectuel dans la littérature" a parlé ainsi : "Heureusement que de tels écrivains sont présents dans le monde littéraire, car ils nous enseignent la difficulté de l’existence de l’intellectuel non seulement en termes théoriques mais aussi par la fiction romanesque."

Le journaliste Turhan Günay a exposé le point de vue de son métier : "Le devoir du journaliste est de montrer toujours la vérité. Le quotidien Cumhuriyet a toujours accompli sa mission pour révéler la vérité. Dans ce contexte, depuis sa fondation, le journal a résisté aux pressions ; tantôt il a été interdit, tantôt ses journalistes ont été incarcérés."

Jale Parla, professeur des universités, a attiré notre attention sur une particularité de l’œuvre d’Adalet Ağaoğlu : "La dépendance idéologique risque de nuire à l’œuvre littéraire. Si un texte n’est que propagande, c’est une grande perte pour l’auteur. Un écrivain ne devient écrivain qu’en s’éloignant du style didactique. Voilà ce qu’a réussi Adalet Ağaoğlu."

La romancière Oya Baydar nous a raconté avec humour comment elle avait écrit et publié son premier roman, alors qu’elle était encore élève au Lycée Notre Dame De Sion. Elle avait reçu une sanction du conseil de discipline en raison de cette publication pour laquelle elle avait été inspirée de l’auteur française Françoise Sagan. Ensuite c’est seulement pendant ses années d’exil que Mme Baydar est revenue vers le roman et elle considère que c’est à cette période-là qu’elle a réussi à devenir romancière.

La maîtresse de conférences Seza Yılancıoğlu a abondamment cité les œuvres d’Adalet Ağaoğlu et a parlé ainsi : "L’auteur qui interroge sans cesse l’histoire républicaine de même que son histoire personnelle, montre au lecteur que la littérature c’est, avant tout, de s’écouter soi-même." Seza Yılancıoğlu a également parlé de quelques anecdotes de la vie de l’auteur lorsqu’elle a évoqué la correspondance d’Adalet Ağaoğlu avec son époux Halim Ağaoğlu. En effet, ce dernier l’appelle "couleur de plomb" en raison des couleurs des palais de justice, des prisons et du plomb que rappelle son prénom (qui signifie justice en turc) tandis que Mme Ağaoğlu s’adresse à son époux en le qualifiant de "bleu marin".

La table-ronde s’est poursuivie par la remise des prix du 8ème concours d’essai littéraire du Lycée Sainte Pulchérie qui avait pour thème "La crise de l’intellectuel dans l’œuvre d’Adalet Ağaoğlu."

Les lauréats :

1er prix - Yavuz Kaklıkkaya (Lycée TEV)
 
2ème prix - Açelya Kızgın (Lycée américain Robert College)

3ème prix ex-aequo - Sıla Aksoy (Lycée TEV) & Asude Zeynep Dönmez (Lycée américain d’Üsküdar)

Les mentions spéciales :

Elif Ece Bıyıklı (Lycée américain d’Üsküdar)
 
Didehan Şişik (Lycée FMV Erenköy Işık)
 
Sude Özenç (Lycée autrichien Sankt Georg)

Mete Orhun Minbay (Lycée TEV)
 
Sıla Vuruşkan (Lycée français Notre Dame de Sion)

A la fin de la cérémonie Adalet Ağaoğlu a pris la parole : "Aujourd’hui, je me connais ici à travers vos propos. Je me rappelle encore une fois que ma mission d’intellectuelle est difficile. J’ai mené une vie longue mais je vais continuer à écrire. Je vais écrire encore plus attentivement. Si j’ai fait des erreurs jusqu’à maintenant, veuillez m’en excuser." Elle a affirmé qu’elle était heureuse d’être parmi nous avant de nous dire au revoir.

La cérémonie s’est terminée avec le concert d’İlkay Akkaya.

Nous remercions tous nos invités du monde littéraire, notamment Mme Ağaoğlu de nous avoir honoré avec leur présence, Mme Akkaya pour sa contribution musicale ainsi que le département de langue et littérature turques du lycée pour son organisation remarquable. Toutes nos félicitations aux lauréats du concours.

A l’année prochaine.

Galerie

Actualités

Les grands racontent aux petits

Un autre voyage en Italie à travers les contes

15ème Symposium de culture et de littérature

L’identité de l’intellectuel dans la littérature

Retour sur le 20ème Symposium d’orientation et de psychologie

"J’écoute Istanbul les yeux fermés"

Rencontre avec Nathalie Azoulai

Mois de la francophonie

"20ème Symposium d’orientation" : description et contexte

Suivez-nous:
© 2013 Lycée Sainte Pulchérie - Çukurluçeşme Sok. No: 7 Parmakkapı 34433 Beyoğlu / İSTANBUL
Tel: 0212 244 25 36 / 292 00 01 - Fax: 0212 252 70 24 / 244 56 79
Conception graphique : Istanbul IT Services | Développement Web : Florent Merlet